Histoire

Rien n’a changé !

En 992, le Chevalier WICBERTUS, Seigneur et propriétaire de Gembloux, consacre ses bien à l’établissement d’une abbaye.

Le moine SIGEBERT, né en 1030 et dont la statue se dresse au milieu de la place Saint-Guibert, face à l’entrée principale de la Faculté des Sciences Agronomiques, s’installe à l’abbaye au XIème siècle.

Au cours des ans, le monastère est mutilé, incendié, restauré. Le 6 août 1678, un incendie d’une rare violence détruit la ville entière, l’abbaye, l’église et les moissons engrangées.

En 1762, l’abbé LEGRAIN entreprend la reconstruction du monastère. Il faudra 17 années pour terminer l’abbaye et l’église.

En 1793, au cours de la révolution française, Gembloux est occupé par les troupes françaises et en octobre 1796 les moines quittent définitivement l’abbaye, victimes de la loi supprimant les ordres religieux en Belgique et confisquant leurs biens au profit de l’Etat.

Ce n’est qu’en 1861 que l’ensemble des bâtiments et des terres fut acquis par l’Etat.

L’ancienne abbaye est devenue le lieu de résidence de la Faculté des Sciences Agronomiques.

La Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux s’est développée autour du parc et des bâtiments classés d’une ancienne abbaye bénédictine, fondée en 983 par le Chevalier Wicbertus (qui sera appelé plus tard Saint-Guibert). L’histoire du monastère est surtout connue grâce au Moine Sigebert, considéré comme l’un des grands historiens du Moyen-âge. La ville de Gembloux lui a érigé une statue que les étudiants ont coutume d’honorer lors de manifestations folkloriques.

En 1678, l’abbaye ainsi que la ville seront incendiées, avant d’être reconstruite au XVIIIe siècle. La crypte sous le cloître est l’unique vestige des bâtiments du XIe siècle.

Lors de la révolution française, Gembloux est englobé dans le département de Sambre et Meuse et l’arrondissement de Namur annexé à la France. Le Directoire ordonne la suppression des ordres religieux et la confiscation de leurs biens. L’abbaye est vendue en 1797. Elle connaîtra plusieurs propriétaires. En 1860 y est fondé l’Institut Agricole de l’Etat, premier établissement d’enseignement supérieur agricole en Belgique. En 1920, l’Institut Agricole reçoit la dénomination d’Institut Agronomique de l’Etat, puis de Faculté des Sciences Agronomiques de l’Etat en 1965.

Actuellement, Gembloux Agro-Bio Tech est une des dix facultés de l’Université de Liège. Les étudiants n’ont cependant pas perdu l’esprit d’indépendance hérité de la Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux.

Aujourd’hui, Gembloux Agro-Bio Tech concilie tradition séculaire et vision d’avenir, vous offrant un cadre unique pour l’étude des sciences du vivant.

4 619 affichages

Université Gembloux Agro-Bio Tech ASBL Royale fondée en 1925

Bulk Email Sender